Imprimer
Nov
24

Nouveau commissariat : François Rochebloine réagit

Le commissariat de police de Saint-Chamond sera reconstruit François ROCHEBLOINE

 

 

Suite à la parution, vendredi, de l’article sur la construction du nouveau commissariat de police, François Rochebloine, le député de la 3e circonscription, a tenu à réagir face aux propos de l’adjoint à la sécurité, Raymond Vacher.


« Il est faux de prétendre que le doute planait encore sur l’implantation du futur commissariat à Saint-Chamond.

Imprimer
Sep
12

Le mariage homosexuel et l’adoption

Après les déclarations de la Ministre de la justice sur le mariage homosexuel et l’adoption, François ROCHEBLOINE rappelle sa position personnelle.

François Rochebloine, député de la Loire (Union des Démocrates et des Indépendants) communique :

« L’annonce par la Ministre de la Justice, de la présentation prochaine d’un projet de loi relative au mariage homosexuel et ouvrant le droit à l’adoption pour des couples homosexuels constitue une mesure qui s’apparente à une provocation. De l’aveu même des organisations qui revendiquent de nouveaux droits pour les homosexuels, ce dossier n’a pas fait l’objet d’une réelle concertation dans le pays, ce qui montre à l’évidence que l’on en reste au niveau d’une approche politicienne très éloignée de l’intérêt des enfants.

Légiférer ainsi, sans réflexion préalable et sous la pression médiatique de minorités agissantes, ne me semble nullement de nature à crédibiliser la démarche du Gouvernement sur un vrai sujet de société, d’une importance capitale. Car il ne s’agit pas ici de satisfaire une promesse électorale ou de s’en remettre à des choix personnels, mais bien de maintenir un cadre solide à la famille, cellule de base de la société.

Sous prétexte d’un changement des mentalités, on voudrait nous faire admettre que les revendications du lobby homosexuel reprennent de nouvelles aspirations très ancrées dans la société et qu’il y aurait une certaine modernité à y répondre...
Au risque de choquer, je rappelle ma position, celle que j’ai défendu d’ailleurs en juin lors des dernières élections législatives et que j’ai toujours défendu : je suis défavorable à ce projet et il est pour moi inconcevable de le voter.

Plus inquiétant encore, dans le contexte actuel et alors que s’accumulent les sujets brûlants, le Gouvernement choisi délibérément de faire diversion en déployant avec ce sujet polémique, un véritable écran de fumée destiné à détourner l’attention. Il y a de nombreuses autres priorités en ce moment pour le pays. »