A la une

Imprimer
Déc
15

Réception en l'honneur de M. Bruno Feutrier

Lorsque l'on a pu travailler dans un parfait climat de confiance mutuelle et de manière constructive, comme ce fut le cas avec M. Feutrier, on ne peut qu'être fier de l'oeuvre accomplie. C'est ce que j'ai tenu à souligner en lui remettant la médaille de l'Assemblée nationale ce 15 décembre, à ma permanence parlementaire. 2014 12 15MedailleAN BrunoFeutrier redim De droite à gauche, M. BONNARD, Maire de Pélussin et vice-Président du Conseil général de la Loire chargé des sports, M. Bruno FEUTRIER, François ROCHEBLOINE et M. Jacques ELOI, Président du CDOSL 42.

M. FEUTRIER a été à la tête de de la Direction départementale de la cohésion sociale de la Loire (DDCS) et vient d'être nommé à la Direction régionale Rhône-Alpes de la Jeunesse, des sports et de la cohésion sociale.

Il m'a paru indispensable de lui témoigner au moment de son départ de la Loire, toute ma reconnaissance, en associant pour l'occasion les membres du Comité départemental Olympique et sportif de la Loire (CDOSL 42), qu'il a régulièrement cotoyés plusieurs années durant. M. FEUTRIER a toujours fait preuve d'une remarquable disponibilité et d'une bienveillance très appréciée, son efficacité dans ses différentes responsabilités, sa constante implication sur le terrain sportif, n'ont pas laissé indifférents ses interlocuteurs. Tout cela méritait bien d'être rappelé.

Imprimer
Déc
12

St Christo en Jarez, passation de commandement à la caserne des pompiers

J'avais tenu à être présent aux côtés du Président et du Directeur du SDIS 42 lors de la passation de commandement du corps de Sapeur Pompier à la caserne de St Christo en jarez, ce 12 décembre, en présence de M. le Maire, Rémy Guillot.

SDIS StChristo redim Sans titre 4

sdis42 FR Alloc redim

Imprimer
Déc
06

Inauguration de la crèche de Noël à Ste Croix en Jarez

Creche SteCroixEnJarez 2014 12 06 1 rectif Avec la maman de M. Tidjarian

J'ai eu la joie de partager un temps d'échange avec les paroissiens de Sainte Croix en Jarez à l'occasion de l'inauguration pour la 11ème fois, de la très belle crèche provençale, réinstallée à l'occasion de la fête de Noël dans l'église de la Chartreuse. Elle est l'oeuvre d'un jeune créateur, Adrien Tidjarian et d'un groupe de passionnés. Elle est visible par le public à partir de ce 13 décembre jusqu'au 25 janvier 2015 (voir les horaires des visites). 

Imprimer
Déc
06

Henry's - Sur le fil de sa vie. Hommage et séance de dédicaces chez le député

Couv LivrePhilippeBeau SurHenrys  Lorsque Philippe BEAU m'a annoncé la publication de son livre-hommage sur mon ami HENRY'S, le célèbre funambule stéphanois, j'ai souhaité l'accueillir à ma permanence parlementaire. Ainsi, samedi matin, 6 décembre, j'ai eu le plaisir de recevoir l'auteur, de nombreux amis du Gier et bien sûr JANICK, l'épouse de notre regretté HENRY'S.

J'ai bien connu HENRY'S, pour qui j'ai frisonné plus d'une fois ! Que de souvenirs et d'émotion. Comment ne pas évoquer son exploit à Rive de Gier, au sommet d'une tour, assis sur une chaise reposant sur des verres au dessus du vide, ou encore ses acrobaties en moto sur un fil tendu, surplombant l'enclos des fauves de l'espace zoologique à Saint-Martin la Plaine... HENRY'S a vraiment vécu intensément, une vie d'exception, et c'est avec talent que Philippe BEAU a su restituer dans ce livre, les moments les plus forts et rétablir le fil d'une vie incroyable... 

                      IMG-20141206-00751reception redim  Mme Jannick RECHATIN, l'épouse d'Henry's entre François ROCHEBLOINE et l'auteur, Philippe BEAU, à l'issue de la séance de dédicaces organisée en partenariat avec la Librairie de Plaisance.

Imprimer
Déc
08

Accords République Française - Principauté d'Andorre

2014 12 08 TribuneAN FR ConventionAndorre France redim Ce lundi 8 décembre, j'ai présenté en séance publique à l'Assemblée nationale un rapport sur le projet de loi autorisant l'approbation de la convention entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la Principauté d'Andorre en vue d'éviter les doubles impositions et de prévenir l'évasion et la fraude fiscales en matière d'impôt sur le revenu. Au terme d'un processus long, le Gouvernement français a signé cette convention, le 2 avril 2013 à Paris, voulue pour normaliser les relations fiscales avec la Principauté d'Andorre. Lire les débats.

Lire le rapport présenté au nom de la commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale N° 2299 du 15 octobre 2014

Rapport FRConventionFiscaleNonImposition FranceAndorre

Imprimer
Nov
29

A Lorette, pour la soirée des parents FCPE

photo 1 Comme je le fais régulièrement, j'ai tenu à saluer samedi dernier les organisateurs de la soirée des familles membres de la FCPE, à Lorette. Une organisation qui repose entièrement sur l'implication et la bonne volonté des bénévoles.

Imprimer
Déc
02

Difficultés des usagers de la ligne TER Saint-Etienne/Lyon

TER

J'ai tenu à attirer l'attention du gouvernement sur la dégradation des conditions de circulation des TER en région lyonnaise et notamment sur la ligne Saint-Etienne Lyon.

Extrait du compte rendu des débats de l'Assemblée nationale du 2 décembre (questions orales sans débat) - Lien avec le site de l'Assemblée nationale

M. le président. La parole est à M. François Rochebloine, pour exposer sa question, n793, relative à la dégradation des conditions de circulation des TER en région lyonnaise.

M. François Rochebloine. Monsieur le secrétaire d’État chargé de la réforme territoriale, au moment où s’ouvre à Lima un nouveau cycle de négociations internationales en vue d’un accord global sur le climat en 2015 à Paris, il me paraît important d’évoquer les réelles difficultés que vivent nos concitoyens usagers des transports collectifs, notamment les TER. Pour appuyer mon propos, vous me permettrez d’évoquer la situation que je connais le mieux, à savoir la ligne Saint-Étienne-Lyon, que vous connaissez bien étant vous-même Rhône-alpin.

Une impérieuse nécessité, la lutte contre les déficits !

Le redressement des comptes publics est en cours mais il ne pourra venir que de réformes ambitieuses et pérennes.  Ces trente dernières années, trop souvent, nous avons fait les choix de la facilité, travailler toujours moins, déresponsabiliser toujours plus, excuser toujours tout, dépenser toujours davantage.

Augmenter les impôts n’est pas la solution, pas plus que de recourir à l’endettement car très rapidement c’est la France qui va s’appauvrir. Nous n’avons plus le droit de laisser à notre jeunesse la facture de notre laisser-aller.